Les missions

Chaque centre social élabore tous les 3-4 ans un projet d’action sociale globale sur son territoire, validé par la Caisse d’Allocations Familiales dont il dépend. Ce projet ouvre droit à un agrément centre social, qui certifie que le centre répond bien aux missions qui lui incombent, et à un financement spécifique.

Les missions générales des structures de l’animation de la vie sociale sont confirmées par la Circulaire CNAF de Juin 2012 :

– Un lieu de proximité à vocation globale, familiale et intergénérationnelle, qui accueille toute la population en veillant à la mixité sociale;

Il est ouvert à l’ensemble de la population à qui il offre un accueil, des activités et des services ; par là même il est en capacité de déceler les besoins et les attentes des usagers et des habitants. C’est un lieu de rencontre et d’échange entre les générations, il favorise le développement des liens familiaux et sociaux.

– Un lieu d’animation de la vie sociale permettant aux habitant d’exprimer, de concevoir et de réaliser leurs projets : il prend en compte l’expression des demandes et des initiatives des usagers et des habitants, et favorise la vie sociale et la vie associative. il propose des activités ou des services à finalité sociale, éducative, culturelle ou de loisirs, ainsi que des actions spécifiques pour répondre aux 9 problématiques sociales du territoire. Il favorise le développement des initiatives des usagers en mettant des moyens humains et logistiques à leur disposition.

5 missions complémentaires aux missions générales :

– Organiser une fonction d’accueil et d’écoute des habitants-usagers, des familles et des groupes informels ou associations;
– Assurer une attentions particulières aux familles et aux publics fragilisés, et le cas échéant leur proposer un accompagnement adapté;
– Développer des actions d’intervention sociale adaptées aux besoins de la population et du territoire;
– Mettre en œuvre une organisation et/ou un plan d’actions visant à développer la participation et la prise de responsabilités par les usagers et les bénévoles;
– Organiser la concertation et la coordination avec les professionnels et les acteurs impliqués dans les problématiques sociales du territoire et/ou sur leurs axes d’intervention prioritaires.

À propos de l'auteur